La police du Richelieu – Saint-Laurent achète des « Taser guns »

La police du Richelieu – Saint-Laurent achète des « Taser guns »

Douze policiers de la Régie intermunicipale de police Richelieu – Saint-Laurent sont formés et équipés d’un pistolet à impulsion électrique, le « taser gun ».

Le Service de police justifie son choix d’acquisition pour des raisons de sécurité et pour contrôler des individus très agités.

Selon le directeur adjoint, Marco Cormier, il s’agit d’une option additionnelle pour réduire les risques de blessures graves lors des interventions policières.

Les pistolets ont été achetés au coût de 41 000 $, incluant la formation de trois jours pour chaque agent, et ont été livrés le 15 décembre.

Les agents détenteurs des « taser guns » doivent aussi respecter un protocole sévère face à son utilisation.

L’achat de ces équipements a été autorisé par les élus de 17 municipalités que dessert la Régie de police.

Auteur : Henri-Paul Raymond