La police libère des victimes de proxénétisme à Longueuil

Sept individus arrêtés par le Service de police de l’agglomération de Longueuil font face à la justice concernant des activités illégales et pour exploitation sexuelle.

Les individus ont été appréhendés lors d’une opération policière (Projet Colonie) la semaine dernière et tenue à la suite d’informations provenant du public.

Les policiers ont visité différents logements situés sur le territoire de l’agglomération pour libérer les jeunes femmes victimes de ce réseau.

Une fois à l’intérieur de l’édifice où se déroulaient les faits jugés graves, les policiers ont réussi à libérer des femmes victimes du réseau, dont deux adolescentes de 16 ans.

Le SPAL ajoute qu’une des victimes de 22 ans aurait même été vendue pour quelques milliers de dollars.

Les accusations portées contre quatre des suspects iraient de proxénétisme et de traite de personne, accusation très rare au pays, nous dit l’agent Ghyslain Vallières.

Selon l’agent Vallières, certains suspects sont connus des policiers dans diverses affaires illégales.

Une huitième personne est toujours recherché par les policiers dans cette affaire.

Une femme de 25 ans a aussi été arrêtée lors des perquisitions.

Les quatre principaux suspects sont:

Edrice Pierre – Accusé de proxénétisme, traite de personne et trafic de stupéfiants

Hicarfentz Mervilus – Accusé de proxénétisme, traite de personne, trafic de stupéfiants et bris d’une ordonnance

Karim Haddouche – Accusé de proxénétisme, traite de personne, trafic de stupéfiants et possession d’une arme prohibée

Jerry H.C. Pierre – Accusé de proxénétisme, traite de personne, trafic de stupéfiants et possession d’une arme prohibée

ET:

Amélie Robert, Jerry H.C. Pierre et Giscard Mathieu

Auteur: Henri-Paul Raymond