Plus de 850 000$ pour un projet de lutte contre l’exploitation sexuelle dans l’agglomération de Longueuil

Le gouvernement du Canada a annoncé une aide financière de 852 102$ mercredi pour la mise en place d’une équipe pour lutter contre l’exploitation sexuelle sur le territoire de l’agglomération de Longueuil.

Celui-ci aura comme objectif d’aider les victimes de prostitution à se sortir du milieu.

Ce projet du Service de police de l’agglomération de Longueuil est fait dans une approche plus humaine qui vise à réellement combler les besoins des victimes explique l’instigateur du projet et policier du SPAL Ghyslain Vallières.

L’argent investi servira entre autres à payer les salaires d’une coordonatrice psychosociale qui s’occupe d’entrer et de garder le contact avec les filles impliqués dans le projet.

Une policière du SPAL agit comme lien entre les différents intervenants, organismes et les policiers.

Le CISSS de la Montérégie Est s’occupe de faire connaitre ce projet aux jeunes filles de 17ans à risque dans les centres jeunesses.

Le CISSS de la Montérégie Ouest va plutôt s’occuper d’aide pour tout ce qui concerne santé mentale et la toxicomanie.

Finalement, l’organisme le 2159 offre de l’hébergement et l’organisme CLES va donner des formations aux policiers du SPAL sur l’interaction avec les victimes d’exploitation sexuelle.

Des ressources primordiales pour que les jeunes femmes puissent s’en sortir explique Ghyslain Vallières.

Auteure :Emilie Tremblay