Place aux citoyens La Prairie et la Ville s’affrontent sur le remblai de l’ancienne Briqueterie

Le parti de l’opposition non élu Place aux citoyens de La Prairie dénonce la mollesse de la Ville dans le dossier du remblai de l’ancienne briqueterie.

Il accuse la Ville de ne pas réellement avoir tenté de freiner les travaux de remblai en cours dans une publication sur les réseaux sociaux.

La Ville a affirmé en juin dernier, qu’elle a demandé au ministère de l’Environnement d’appliquer en priorité le Règlement de contrôle intérimaire 190 qui interdit le remblai.

Contrairement à cette affirmation, Place aux citoyens, a démontré à l’aide de documents obtenus par la loi sur l’accès à l’information, que La Prairie n’aurait jamais fait la demande.

La Ville de La Prairie se défend et dit avoir demandé un moratoire au printemps pour faire arrêter les travaux.

Cette demande a été faite au ministère de l’Environnement avec la Table de concertation régionale de la Montérégie.

Le ministère de l’Environnement s’est dit au fait des préoccupations soulevées et s’est engagé à poursuivre les discussions avec les différents acteurs du milieu pour trouver une solution aux enjeux municipaux qui peuvent difficilement intervenir dans les cas de remblai d’anciennes carrières ou sablières.

Journaliste: Simon Deschamps