Les pharmaciens pourront administrer un antibiotique préventif contre la maladie de Lyme

Depuis le 13 juillet dernier, les pharmaciens de la Montérégie sont autorisés à administrer un antibiotique préventif contre la maladie de Lyme.

Les citoyens pourront aussi consulter leur pharmacien pour évaluer s’ils ont besoin de se faire prescrire un antibiotique pour éviter le développement de la maladie.

Pour recevoir cet antibiotique, il faut que la personne ait été piquée par une tique et qu’elle soit restée accrochée à la peau plus de 24 heures.

La piqûre doit aussi avoir eu lieu en Montérégie, en Estrie ou en Outaouais, des régions ou les tiques sont très infectées.

Auteure: Emilie Tremblay