Une peine d’emprisonnement avec sursis pour l’ex-directrice des services financiers du Cégep Édouard-Montpetit

L’Unité permanente anticorruption et Revenu Québec confirment que Mme Stéphanie Paquette, ex-directrice des services financiers du Cégep Édouard-Montpetit, ainsi qu’un complice, M. Dino Marcoux, sont condamnés pour des infractions aux lois fiscales.

Le 10 septembre dernier, Dino Marcoux a plaidé coupable à des accusations quant à la Loi sur l’administration fiscale et la Loi sur la taxe d’accise.

En plus d’une peine d’emprisonnement de 12 mois avec sursis, il a 24 mois pour payer une amende de plus de 87 000 $.

Quant à Stéphanie Paquette, c’est le 22 juin qu’elle a plaidé coupable d’avoir aidé son complice à éluder le versement d’un montant de TPS et à enfreindre la Loi sur la taxe de vente du Québec. Aussi, elle a admis avoir fait des inscriptions fausses ou trompeuses dans les registres du cégep Édouard-Montpetit.

Elle est condamnée à une peine d’emprisonnement de 9 mois avec sursis, et elle a 18 mois pour payer une amende de 20 000 $.

Auteure : Brigitte Guay