Passerelle de Normandie: le verdict est rendu

Passerelle de Normandie: le verdict est rendu

Les contribuables Longueuillois auront 1,4 M $ de moins à débourser pour la reconstruction de la nouvelle passerelle de Normandie au-dessus de la route 132.

La Ville a obtenu gain de cause mercredi dans la poursuite intentée contre la compagnie Environnement NRJ et son sous-traitant Arguy.

D’une part, les assurances d’Arguy, dont le camion benne a frappé la structure en février 2015, a déjà remboursé 774 900 $, soit sa valeur résiduelle, mais c’était insuffisant pour couvrir les coûts de reconstruction selon les nouvelles normes.

Même si Environnement NRJ n’a aucune responsabilité dans ce bris, le tribunal l’oblige à verser la somme manquante pour atteindre 1 435 000 $.

Le porte-parole de la Ville, Louis-Pascal Cyr, se dit satisfait du jugement de la cour.

La nouvelle passerelle, dont les coûts totaux ont explosés a près de 14 M$, devrait accueillir les usagers en novembre prochain, soit un an après sa date de livraison présumée.

Le Groupe TNT inc. qui a décroché le contrat doit payer des indemnités pour le retard de livraison.

Auteure: Rébecca Guénard-Chouinard