Le Parti Montarvillois regrette le départ du conseiller Guèvremont

Le Parti Montarvillois regrette le départ du conseiller Guèvremont

Le Parti Montarvillois souligne les grandes réalisations de son conseiller municipal dans le district 4, Martin Guèvremont.

Selon la présidente du parti, Martine Bousquet, celui qui est arrivé en politique municipale en 2013 avec des idées bien précises a su livrer avec brio la marchandise.

Mme Bousquet fait référence à la défense du boisé des Hirondelles et de la promotion d’un développement urbain durable pour Saint-Bruno-de-Montarville.

Elle accuse l’annonce de son départ du parti et de la politique municipale le 5 avril avec regret, mais elle comprend la surcharge de travail professionnel et politique avec laquelle M. Guèvremont devait quotidiennement jongler.

Il ne faut pas négliger, dit-elle, les obligations municipale dans tout ça.

La présidente du parti tient aussi à souligner l’engagement indiscutable envers les citoyens de son district et l’énergie déployée par Martin Guèvremont dans toutes les sphères de l’implication municipale durant ces années au conseil.

Il restera membre du Parti Montarvillois qui de son côté a l’intention de présenter un candidat aux partielles pour remplacer Martin Guèvremont.

Auteur: Henri-Paul Raymond