Négociations suspendues à l’usine Sleeman-Unibroue de Chambly

La troisième journée de discussion entre la partie patronale et syndicale de l’usine Unibroue s’est terminée avec un suspend des négociations.

La conciliatrice a pris cette décision après que les employés syndiqués aient refusé les propositions faites par l’employeur.

Selon Stéphane Lafrance, directeur des opérations à l’usine Unibroue, des avancées importantes ont été faites et les propositions de l’employeur répondaient à la majorité des revendications des employés.

Stéphane Lacroix, directeur du service des relations publiques du syndicat Teamsters, n’est pas du même avis.

« Les enjeux qui sont au centre des discussions, qui minent les relations de travail, ne sont toujours pas abordés, ne sont toujours pas discutés de manière sérieuse du côté de l’employeur, c’est notre sentiment. Ce qu’on invite l’employeur à faire, c’est justement d’enlever les lunettes roses », explique M. Lacroix.

La prochaine rencontre, qui était prévue le 30 juin, est aussi suspendue.

Rappelons que les employés syndiqués de l’usine Unibroue ont déclenché une grève illimitée le 7 juin dernier.

Auteur : Laurence Chartrand