Des moteurs Pratt & Whitney sur 60 nouveau Airbus

Les affaires vont bien pour les entreprises en aviation basées dans l’agglomération de Longueuil.

Après la signature d’un contrat entre Boeing et Héroux-Devtek pour des trains d’atterrissage sur des F-18, c’est Pratt & Whitney qui voit une occasion d’affaires surgir.

Un protocole d’entente a été signé cette semaine au Salon aéronautique de Farnborough pour la création d’une nouvelle compagnie aérienne américaine.

Cette compagnie aérienne est soutenue par un groupe d’investisseurs dirigé par David Neeleman, fondateur de JetBlue, investisseur dans TAP au Portugal et actionnaire de contrôle de la compagnie aérienne Azul au Brésil.

Cette compagnie vient d’annoncer la livraison, à partir de 2021, de 60 appareils Airbus A220-300 (l’ex-CSeries) et propulsés par des turboréacteurs double flux à réducteur de Pratt & Whitney.

Auteur : Henri-Paul Raymond