Monique Reeves croit que Boucherville mérite mieux que Jean Martel

 

La candidate indépendante pour le poste de maire de Boucherville, Monique Reeves, croit qu’il est temps de changer l’équipe du maire sortant, Jean Martel.

Elle soutient que Jean Martel ne mérite pas un troisième mandat.

Selon Mme Reeves, il retarde sans raison le développement de la ville, il fait du surplace sur l’entretien des infrastructures et des erreurs coûteuses que paieront les citoyens avec leurs comptes de taxes.

Elle reproche à son adversaire de freiner un développement harmonieux de la ville.

Monique Reeves parle du quartier Le Terroir, dont Boucherville fait l’objet d’une poursuite de 100 M$ en cour Supérieure pour « expropriation déguisée ».

Selon elle le maire tourne le dos à une perspective de développement de 4000 unités d’habitation et un vaste espace vert.

Auteur : Henri-Paul Raymond