Moisson Rive-Sud craint une hausse des demandes d’aide

La période s’avère préoccupante cet automne pour l’organisme Moisson Rive-Sud en raison de la forte demande d’aide alimentaire sur le territoire.

Le directeur général Dany Hétu estime tout de même que Moisson Rive-Sud reçoit en ce moment 40 % de denrées de plus que par les années passées à la même période.

Parallèlement à cette hausse, la distribution aux organismes dans le besoin a aussi augmenté, évitant ainsi d’entreposer davantage de victuailles.

D’ailleurs, en début d’été la demande a presque doublé, ajoute M. Hétu.

Le grand défi, soutient le directeur général, est l’approche des Fêtes et l’incertitude face à la demande d’aide en risque d’explosion.

Dany Hétu dit que Moisson Rive-Sud se prépare pour ce temps d’achalandage avec le personnel, mais aussi avec des bénévoles impliqués.

Auteur: Henri-Paul Raymond