Michel Lanctôt demande plus de logements sociaux pour Longueuil

Le conseiller du parti de l’opposition à Longueuil, Michel Lanctôt, interpelle la Ville pour prendre des mesures pour éviter une crise du logement.

Le conseiller rappelle des propos émis par la Maison la Virevolte qui indiquait ces derniers temps que la condition du logement se dégradait à Longueuil.

La Virevolte a soulevé le prix du logement à la hausse et l’état du parc locatif qui se dégrade.

C’est, soutiennent l’organisme et le conseiller Lanctôt, une situation qui fragilise encore davantage les familles plus démunies du territoire longueuillois.

Le taux d’inoccupation locatif serait passé de 3 à 2 % en 12 mois et le parc de logements sociaux abordables serait de moins de 10 %.

Michel Lanctôt a une demande précise quant à la Politique.

Auteur: Henri-Paul Raymond