Une mesure fiscale fédérale qui déplait à la CCIRS

 

La Chambre de commerce et d’industrie de la Rive-Sud sent l’urgence de presser le ministre fédéral des Finances de revoir la mesure fiscale qu’il veut instaurer aux entreprises.

Cette mesure vise à mieux soutenir la classe moyenne et à freiner une iniquité existante entre les particuliers et les propriétaires d’entreprises.

Selon un ancien président de la CCIRS et Ambassadeur, maître Martin Fortier, si la réforme est adoptée, elle aura des conséquences importantes sur les entreprises et leur propriétaire, mais surtout pour les PME, affectant ainsi l’économie de la région.

Maître Fortier dit qu’une des mesures serait néfaste pour la survie d’entreprises, si elle devient effective.

Il s’agit de celle concernant les placements passifs des sociétés, soit le profit qui serait gardé.

Les entrepreneurs ont jusqu’au 2 octobre pour se faire entendre.

Auteur : Henri-Paul Raymond