Martin Smith se lance à la mairie de Saint-Lambert

Le conseiller municipal, Martin Smith, a annoncé son intention de briguer la mairie de Saint-Lambert le 5 novembre prochain.

Élu dans le district 2 depuis l’élection de 2013, l’homme de 63 ans a été impliqué dans diverses comités et tables de concertations. Ce sont ces implications qui ont donné le goût à M. Smith de se lancer vers ce nouveau défi.

« Tout ce que j’ai vécu au niveau du conseil de ville et des divers comités que j’ai présidés ou dans lesquels j’ai participé m’ont aidé à développer une vision de Saint-Lambert qui est très différente de celle du maire actuel. J’aimerais ça que l’on ne rit plus de Saint-Lambert dans les Bye-Bye de fin d’année. Qu’au contraire, on essaye d’émerveiller le Québec », rapporte l’aspirant maire.

Avant d’être conseiller à Saint-Lambert, Martin Smith a été journaliste pendant 25 ans. Il détient un baccalauréat en administration des affaires de l’École des Hautes Études commerciales (HEC) et un baccalauréat en communication de l’Université Concordia.

Le résident de Saint-Lambert depuis 2001 explique pourquoi il devrait devenir le prochain maire de sa municipalité.

« Je suis quelqu’un qui veut s’impliquer vraiment à temps plein. Sans compter ses heures dans cette fonction là. Je veux rétablir les ponts, faire du bon voisinage et non de la confrontation. Je veux que tous les gens de cette communauté se sentent inclus », explique Martin Smith.

L’homme politique s’attend à une course à cinq ou six candidats. Pour l’instant, seulement le conseiller Jean-Pierre Roy a affiché l’intention de se présenter. On ne sait toujours pas si l’actuel maire, Alain Despatie, se présentera pour un deuxième mandat.

Auteur : Philippe Asselin