La mairesse de Longueuil se réjouit du projet pour protéger les filles du proxénétisme

La mairesse de Longueuil, Sylvie Parent, accueille favorablement l’annonce faite cette semaine de l’aide financière pour le projet Équipe intégrée d’intervention et de soutien aux victimes d’exploitation sexuelle.

Elle parle comme mairesse, mais aussi comme femme et mère de famille qui désire que ses enfants et tous ceux de l’agglomération de Longueuil, circulent en sécurité.

Sylvie Parent affirme que Longueuil doit maintenir ses efforts pour «demeurer extrêmement vigilants pour que cesse l’exploitation sexuelle».

Pour la mairesse, l’aide de 852 000 $, sur cinq ans, octroyée par le gouvernement fédéral et annoncé par la députée de Longueuil – Charles-LeMoyne, Sherry Romanado, va permettre de poser des actions concertées pour soutenir les victimes d’exploitation sexuelle.

Son souhait est que l’expertise développée sur le territoire par les partenaires va servir de référence dans le domaine et que les connaissances pourront être partagées à l’ensemble du Québec.

Auteur:Henri-Paul Raymond