Une capsule temporelle cachée dans le nouveau pont Champlain

La mairesse de Brossard s’attendait à des retards pour le pont Champlain

La mairesse de Brossard, Doreen Assaad n’est aucunement étonnée des retards dans la livraison du nouveau pont Champlain.

Elle affirme que ça semblait évident qu’il y aurait du retard, surtout chaque fois qu’elle traversait le pont et constatait l’état d’avancement des travaux.

Le ministre de l’Infrastructure et des Collectivités, François-Philippe Champagne a confirmé ce matin que des retards dans les travaux d’asphaltage de la chaussée rendaient impossible une ouverture à la circulation le 21 décembre.

Les automobilistes vont devoir attendre au plus tard en juin 2019 l’ouverture officielle du pont.

Pour la mairesse Assaad, il est clair que ça occasionne des inconvénients chez la population brossardoise qui l’utilise quotidiennement et subissent les contrecoups de l’achalandage sur le vieux pont.

Toutefois, Mme Assaad dit qu’il faut absorber ce retard, surtout avec la venue du REM.

Auteur : Henri-Paul Raymond