Le maire de Saint-Bruno se fait interpeller dans le dossier du boisé des Hirondelles

La Fondation du Mont-Saint-Bruno interpelle les élus de Saint-Bruno-de-Montarville pour qu’ils trouvent une solution pour protéger le boisé des Hirondelles.

Tanya Anda dit avoir envoyé une lettre au maire et à la ministre de l’Environnement pour savoir quelles actions ils vont poser pour la préservation du boisé et pour éviter toute construction domiciliaire.

Elle rappelle que la forêt comprend des espèces menacées et est en périphérie du Mont-Saint-Bruno, déjà protéger.

Mme Anda rappelle au maire Martin Murray ses engagements électoraux pris en campagne électorale.

Le maire dit avoir eu un contact avec l’attaché de la ministre du Développement durable, Isabelle Melançon et qu’une rencontre devrait avoir lieu à la fin de janvier.

Le maire dit vouloir finaliser ce dossier une fois pour toute avant la fin de l’année.

Auteur : Henri-Paul Raymond