Ma rue pour jouer

L’opposition ravie du lancement de Ma rue pour jouer

Suite à l’annonce de la ville de Longueuil, d’instaurer le projet pilote Ma rue pour jouer, les élus de l’opposition se réjouissent. 

Xavier Léger se dit heureux que ce projet, présenté par son équipe en juin 2019, ai été adopté un an plus tard. 

«Cette mesure attendue par plusieurs familles de Longueuil permettra de promouvoir plus efficacement les saines habitudes de vie et de favoriser la pratique d’activités physiques dans un environnement sécuritaire. », a déclaré, le chef de l’opposition.

L’urgence sanitaire liée à la COVID-19 avait cependant retardé l’étude en commission, censée autoriser le jeu libre en juillet dernier. 

Le Conseil de Ville a finalement adopté à l’unanimité les paramètres du projet lors de la séance du 16 juin 2020. 

Depuis l’adoption du projet de loi 122, environ 75 municipalités au Québec ont adopté un règlement permettant d’autoriser le jeu libre dans la rue, dont Saint-Bruno-de-Montarville et Saint-Julie.

Auteure : Cybèle Olivier