L’Opposition accuse la mairesse Parent de crier au loup

Le chef de l’opposition à Longueuil, Xavier Léger comprend mal la décision de la mairesse Sylvie Parent de demander à la commission municipale du Québec d’enquêter sur les absences au séances extraordinaires.

On sait que les élus de l’opposition ont décidé solidairement de ne pas se présenter aux séances de mercredi et de jeudi.

M. Léger rappelle qu’il avait demandé au parti de la mairesse de tenir la séance à compter du 26 juin et qu’elle a décidé de faire autrement, ajoute-t-il.

Face à la décision de s’as=dresser à la CMQ, il dit ne pas faire la même lecture que la mairesse. 

« Elle a convoqué les séances du conseil extraordinaire en sachant très bien que tous les élus ne pourraient être présent », indique M. Léger. 

Il dit s’attendre à davantage de hauteur et de prudence de la part d’une mairesse et ajoute que chaque fois que ça ne fait pas son affaire, elle crie au loup!

Auteur: Henri-Paul Raymond