L’opposition à Longueuil satisfaite que les cerfs soient relocalisés

L’opposition à Longueuil estime que c’est une victoire pour la mobilisation populaire le changement de cap de la mairesse Sylvie Parent.

Elle demande à la direction générale de se tourner vers le ministère de la Faune, des Forêts et des Parcs de reloger ailleurs les cerfs de Virginie du parc Michel-Chartrand.

Les élus de Longueuil Citoyen demandaient justement à la Ville d’envisager d’autres solutions que l’euthanasie des 15 cervidés.

Le parti note, sur ses réseaux sociaux, qu’il faut se mettre en mode recherche de solutions à long terme pour régulariser le problème de surpopulation de cerfs en milieu urbain.

D’autres parts, une militante auprès de Sauvetage Animal Rescue, qui manifestait devant l’hôtel de ville samedi, France Carbonneau, parle aussi de victoire.

Selon elle, les arguments-bidons provenant du ministère de la Faune (et de la Ville) étaient véhiculés pour endormir tout le monde.

De son côté, l’organisme avait une documentation démontrant qu’aucun des arguments de la Ville et du Ministère ne tenait la route, même devant un tribunal.

Une collecte de fonds organisée sur Gofindme contre l’abattage des cerfs pour couvrir les frais juridiques, avait amassé 2 000$, en date d’aujourd’hui, sur un objectif de 10 000$.

L’argent serait distribué à des organismes voués à la faune.

Journaliste : Henri-Paul Raymond