La mise à niveau des usines de production d'eau de Longueuil accélérée

Longueuil veut protéger son eau potable

La Ville de Longueuil demande au gouvernement du Québec d’augmenter à deux kilomètres la distance permise entre puits gaziers et cours d’eau.

Longueuil figure parmi les 230 municipalités qui déposent jeudi leur règlement au ministre de l’Environnement, David Heurtel.

La limite permise par le Règlement sur le prélèvement et la protection des eaux est présentement de 500 mètres.

En 2016, 325 municipalités avaient fait une demande semblable, sans toutefois réussir à convaincre le ministre de l’Environnement.

Celui-ci avait refusé d’accorder une dérogation, car il considérait avoir le pouvoir d’intervenir si un projet présentait un risque trop élevé.

Le Règlement doit bientôt être révisé, c’est pourquoi les villes en profitent pour revendiquer à nouveau.

Auteur : Laurence Chartrand