Longueuil doit se débarrasser de 4 000 bouteilles d’eau

L’entreprise en économie sociale de Saint-Hubert, Certex, doit trouver une solution pour se défaire de 4 000 bouteilles d’eau de 18 litres chacune.

Les bouteilles lui sont données par la Ville de Longueuil.

Elles avaient été achetées lors de la crise de l’eau qui a secouée Longueuil en début d’année 2015.

La Ville a essayé de les vendre via le site gouvernemental SEAO (système électronique d’appel d’offres) à deux reprises, mais sans succès.

Cette eau est périmée et Longueuil ne veut plus payer 1 600$ mensuellement pour l’entreposer, et ce, depuis le printemps 2016.

Le directeur de Certex, Stéphane Guérard réfléchit à une solution pour se débarrasser de l’eau et prévoit vendre les bouteilles pour le plastique

Le chef de l’opposition, Xavier Léger, a appris il y a quelques jours l’existence de ces contenants d’eau et il se dit heureux que Certex les récupère, mais surpris de la perte d’une ressource essentielle.

Auteur : Henri-Paul Raymond