Longueuil redémarrera à neuf un appel d’offres pour un programme de gestion de projets

La Ville de Longueuil a décidé de repartir à neuf avec son appel d’offres pour obtenir un service de logiciel informatique de gestion de projets.

La Ville a annulé la semaine dernière tout le processus de l’appel d’offres lancé plus tôt.

C’est à la suite d’une suspension du processus d’adjudication de contrat alors que Longueuil avait reçu, en octobre, une lettre de la firme Isios qui remettait en question le processus d’appel d’offres en cours à ce moment.

Par la suite des analyses ont été faites sur les communications de Isios pour savoir s’il y avait eu ou non un manquement.

La Ville a déduit que des communications par la firme Isios ont été contraires aux dispositions du Règlement de gestion contractuelle de Longueuil.

En fait, seules les communications adressées au contact fourni dans les documents d’appel d’offres, sont réglementaires, ce qui n’a pas été le cas.

La Ville a alors rejeté la soumission de la firme Isios pour non-respect du règlement et non-conformité́ aux exigences des documents d’appel d’offres.

De plus, puisque le contrat de service était d’une valeur de plus d’un million de dollars, les soumissionnaires doivent détenir une autorisation de l’Autorité des marchés publics (AMP).

Un des soumissionnaires, Osedea dont la soumission était au-dessus de 1 M$, ne détenait pas l’autorisation de l’AMP, ce qui a aussi incité Longueuil a rejeté toutes les soumissions reçues et repartir à neuf.

Auteur : Henri-Paul Raymond