Des précisions sur le début de l’audit et ses objectifs

Longueuil et des policiers condamnés pour profilage racial

La Commission des droits de la personne condamne Longueuil dans une affaire de profilage racial impliquant le Service de police de l’agglomération.

La Ville doit verser 10 000 $ pour préjudice moral et le policier Dominic Polidoro, qui est toujours actif, doit payer une somme de 2000 $ en dommages-intérêts punitif.

L’autre personne impliquée dans cette affaire, l’ex policier Jean-Claude Bleu Voua, ne doit pas réparer sa faute.

Il n’est plus au service de la Ville et est introuvable selon la Commission.

La victime de ce profilage racial, Joël DeBellefeuille a été arrêté à la garderie de son fils, après avoir été suivi en 2012 sur environ un kilomètre par les policiers.

Dans sa décision, le juge Christian Brunelle ordonne à Longueuil de publier à compter de 2021 des données concernant l’appartenance raciale perçue ou présumée des personnes faisant l’objet d’une interpellation policière pour documenter le phénomène du profilage racial.

De plus, le magistrat ordonne au SPAL de donner de la formation sur le profilage racial à ses employés.

Journaliste: Simon Deschamps