Longueuil croit que Québec doit aider les localités et les services de police

La Ville de Longueuil estime que le gouvernement provincial doit appuyer monétairement les localités et leurs services policier pour mettre en place une nouvelle approche d’intervention.

Longueuil y va de propositions dans le mémoire déposé à la suite de consultations effectuées après le dépôt du livre vert intitulé « Réalité policière au Québec, modernité, confiance et efficience » du gouvernement, en décembre dernier.

Ainsi, la Ville suggère une nouvelle approche d’intervention avec une police de concertation en respect avec la définition des territoires basée sur l’importance du service de proximité.

Toujours selon Longueuil, Québec doit éviter d’élargir les responsabilités ou même alourdir le fardeau financier des grandes villes.

La Ville croit qu’il faut s’assurer d’une équité relative aux coûts supportés par les municipalités desservies par la Sûreté du Québec et celles qui sont hors S.Q.

Il faut un maintien des balises pour assurer l’indépendance et la neutralité des services de police et une reddition de compte aux municipalités.

Le but est de contribuer à renforcer le lien de confiance des citoyens envers les services de police.

Auteur: Henri-Paul Raymond