Projet de loi 132: Longueuil réclame des ajustements au ministre Heurtel

La Ville de Longueuil demande des ajustements majeurs au ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la lutte aux changement climatiques, David Heurtel, concernent son projet de loi sur les milieux humides et hydriques.

L’administration St-Hilaire se dit parfaitement en accord avec la protection de ces milieux, mais demande un partage des responsabilités et de la gouvernance de ces enjeux de conservation. Sinon, la Ville demande le retrait du projet de loi.

On reproche principalement au projet de loi 132 qu’il retire aux municipalités la responsabilité d’élaborer leur propre plan de gestion des milieux humides et hydriques et ce sans égards de ce qui a déjà été fait.

De plus, le projet de loi propose de confier les plans directeurs de l’eau aux organismes de bassins versant et aux tables de concertations régionales, à quoi s’oppose la Ville.

Longueuil est en désaccord avec le fait que des non-élus prendraient des décisions structurantes sur les milieux de vie des citoyens.

Auteur: Philippe Asselin

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *