L’investissement chez Chrono déplaît au CAPA-L

À peine l’annonce de la construction d’un nouveau hangar chez Chrono Aviation dans la zone aéroportuaire Saint-Hubert faite, que le CAPA-L dénonce ce projet.

Le Comité anti-pollution des avions – Longueuil (CAPA-L) est surpris de la venue de deux nouveaux Boeing 737-800.

L’organisme est outré des décisions prises par des compagnies d’aviation sans tenir compte des citoyens riverains à l’aéroport et sans consultation sur l’état du bruit.

Le CAPA-L rappelle l’arrivée des Boeing 737-200 au printemps dernier qui a suscité beaucoup d’inquiétude de la part des citoyens,

Le Comité anti-pollution soutient que les décollages et les atterrissages de ces gros avions bruyants perturbent encore plus les nuits de sommeil des Hubertains.

L’organisme de défense a aussi déposé en août une requête en injonction contre Chrono Aviation, la Ville de Longueuil et DASH-L sur ce sujet, parce que les plaintes se sont multipliées, provenant même des villes voisines.

L’obtention du permis de construction du nouveau hangar est questionnable, dit le CAP-L, puisque la Ville de Longueuil est aussi poursuivie dans le cadre de la requête en injonction.

Auteur : Henri-Paul Raymond