L’habitat de la rainette faux-grillon doit être déplacé, exige un environnementaliste

La rainette faux-grillon serait menacée par un projet immobilier à Boucherville, s’alarme un environnementaliste.

Le président d’Environnement nature Boucherville Guy Morin, a exigé par écrit, lors du dernier conseil municipal, le déplacement de cette petite grenouille une espèce considérée « vulnérable ».

Il affirme que le développement résidentiel prévu sur un terrain acquis par la Ville, dans le secteur du boisé du Pays-Brûlé, détruirait son habitat.

M. Morin se dit préoccupé par les travaux à venir, or, il sait pertinemment que le promoteur doit d’abord obtenir les permis nécessaires.

Le maire Jean Martel a, pour sa part, indiqué qu’il est encore trop tôt pour se prononcer sur cette question.

Écoutons M. Morin.

Par ailleurs, le maire Martel a déjà déclaré publiquement, qu’il souhaite trouver un équilibre entre les développements immobiliers et la protection de l’environnement.

Auteur: Katina Diep