L’ex-député Nantel interpelle le Fédéral à mieux protéger la culture québécoise

L’ancien député Pierre Nantel continue dans l’ombre à livrer des batailles contre les géants américains qui s’emparent de joyaux québécois.

Cette fois-ci M. Nantel interpelle les ministres à «mettre leurs culottes» face à la transaction qui fait passer Evenko aux mains du géant américain du divertissement Live Nation.

Selon Pierre Nantel, il faut appliquer les lois qui protègent les intérêts de l’industrie québécoise.

Il ajoute que «comme pour la transaction du Cirque du Soleil avec les Chinois, il faut baliser au maximum ce genre de transactions.»

Il faut aussi instaurer des vérifications et des exigences pour ne éviter de voir le patrimoine et les événements touristiques qui caractérisent Montréal, s’américaniser ».

Il faut savoir que le Groupe CH a cédé 49 % des actions du d’Evenko à Live Nation, jeudi.

Toutefois, Evenko va continuer de superviser les opérations, incluant les plus de 1500 événements musicaux et sportifs produits annuellement au Québec et dans les provinces de l’Atlantique.

Par contre, Live Nation Entertainment amènera des événements mondiaux sur les scènes du Québec et de l’est du pays.

Auteur: Henri-Paul Raymond