Les villes de Boucherville et Saint-Bruno sont en souffrance de logis sociaux

Le directeur général de Comité logement Rive-Sud à Longueuil, Marco Monzon, lance un appel aux Villes de Boucherville et de Saint-Bruno-de-Montarville d’en faire plus pour les familles démunies et le logement social et abordable.

Boucherville et Saint-Bruno font piètre figure avec un maigre 0,4 % pour l’une et 0,6 % pour l’autre de taux d’inoccupation, alors que le taux d’équilibre en logements pour une ville se situe à 3 %.

Marco Monzon trouve cette situation dommage et son Comité ne peut faire plus que de sensibiliser les villes à promouvoir la construction de logements sociaux.

Il dit que ces deux villes estiment ne pas avoir de problèmes de manque de logements et n’ont pas de demandes en ce sens.

Cependant, M. Monzon les invite tout de même à poser des gestes concrets pour améliorer la situation.

Longueuil avec un taux de 1,5 % a mis en place des mesures pour aider les familles en quête urgente d’un appartement via la ligne 311 et Brossard a un taux d’inoccupation de 2,9 %.

Auteur: Henri-Paul Raymond