Les libéraux trouvent que la CAQ outrepasse les règles environnementales

Des députés du Parti libéral du Québec ont fait publier une lettre ouverte pour dénoncer des failles dans la gouvernance du gouvernement Legault.

Parmi les signataires du «mémo», il y a le député de La Pinière Gaétan Barrette.

Il y est écrit que le premier ministre Legault clame sur toutes les tribunes que son projet de loi 61 est une réponse aux difficultés vécues par les entreprises.

Il n’en est rien, affirment les Libéraux.

Ils dénoncent le projet de loi comme un viol de l’ensemble des règles environnementales et des règles d’octroi des contrats.

Les députés affirment aussi ne pas avoir trouvé d’écoute de la part du gouvernement quant aux volets qu’ils proposaient.

Le député Barrette et ses trois confrères (Carlos J. Leitão, Monsef Derraji et André Forti) craignent des fermetures d’entreprises et des pertes d’emplois, à la suite d’un déconfinement difficile.

Ils ajoutent que depuis des semaines, le PLQ réclame, sans succès, un programme d’aide directe aux petites et moyennes entreprises.

Les Libéraux disent que le gouvernement se butte à assigner la faute aux autres, plutôt que d’agir par une stratégie reposant sur une relance économique tournée vers l’avenir par une économie verte, le manufacturier innovant, la robotisation et le soutien des PME.

Auteur: Henri-Paul Raymond