Les conservateurs veulent réduire la paperasse des PME

Un éventuel gouvernement conservateur à Ottawa s’engage à annuler les hausses d’impôts décrétées par le gouvernement Trudeau et à réduire la paperasserie pour les petites et moyennes entreprises.

Le chef Andrew Scheer soutient qu’il est rendu plus coûteux d’exploiter une entreprise en raison de la taxe sur le carbone et l’impact que ça a sur le prix de l’essence et du chauffage.

Selon lui, les petites entreprises luttent pour survivre sous un lourd fardeau réglementaire et pour réussir à croître.

Les conservateurs veulent donc exempter les conjoints des hausses d’impôt sur les dividendes des petites entreprises, faciliter la navigation dans le régime fiscal et l’Agence du revenu du Canada et réduire les règlements fédéraux de 25 pour cent.

Ils veulent aussi défendre les petites entreprises du Canada dans le monde entier et les reconnaître comme des moteurs de prospérité.

Auteur : Henri-Paul Raymond