Une coalition demande l'arrêt du RÉM devant les tribunaux.

L’échéancier du REM pourrait être respecté malgré le projet de loi 137

Le ministre des finances, Carlos Leitão, a annoncé que l’échéancier du REM pourrait être respecté malgré les délais entourant le projet de loi 137.

Si le projet de loi est adopté dès le retour de l’Assemblée nationale en septembre, la construction du train électrique pourra commencer à l’automne, comme prévu.

Selon le ministre des Transports, Laurent Lessard, la moitié des articles du projet de loi devraient être adoptés d’ici la fin de la session parlementaire.

Le train électrique coûtera 6 milliards de dollars et devrait être en service en 2020.

Auteur : Laurence Chartrand