Le transport collectif engorgé

Si la pandémie a rendu les lieux de transport collectif presque déserts au printemps, force est de constater que l’affluence de ce dernier augmente de nouveau depuis le début de l’automne.

Le Réseau de transport de Longueuil ajuste d’ailleurs la fréquence de passages de certaines lignes en période de pointe et ajoute des véhicules.

À la Société de transport de Montréal (STM), les usagers peinent à respecter la distanciation sociale durant les heures d’affluence, particulièrement dans le métro, sur la ligne orange.

La STM a toutefois pris des mesures en respect des normes sanitaires, comme imposer des corridors de directions.

Les indications signalétiques semblent cependant créer de la confusion chez les usagers, puisque certains d’entre eux se déplacent de part et d’autre de ces corridors.

La STM soulève pourtant que la signalétique au sol a pour objectif de réduire au minimum le croisement entre les passagers et de faciliter la circulation sur les quais.

Le métro de Montréal fête ses 54 ans aujourd’hui, 14 octobre.

Auteur: François Bertrand-Potvin