Le SPAL cherche des victimes potentielles d’un prédateur sexuel

Les enquêteurs du Service de police de l’agglomération de Longueuil, (SPAL) recherchent d’autres probables victimes d’un présumé pédophile qui a été à l’œuvre à Longueuil entre 2011 et 2020.

Le nom de cet individu est Denis Boily et il aurait commis diverses infractions d’ordre sexuel à l’endroit de jeunes garçons principalement, mais de jeunes filles aussi, tous âgés entre 5 et 15 ans.

Les gestes reprochés auraient été posés alors que l’individu avait entre 33 et 43 ans.

Boily a résidé durant ces années dans trois immeubles à logements différents situés sur les rues de Bruges, Lavallée et Notre-Dame-de-Grâce à Longueuil.

L’homme a été arrêté le 6 mai dernier et a été interrogé par les enquêteurs du SPAL, puis il a comparu devant la justice le lendemain et encore le mercredi 13 mai, à la suite d’un dépôt d’accusations supplémentaires.

Selon l’agente Marie Beauvais, il aurait pu faire d’autres victimes dans d’autres régions à des moments différents, c’est pourquoi les policiers demandent l’aide du public pour retrouver ces potentielles victimes.

Plusieurs corps policiers travaillent sur cette affaire.

Denis Boily reste détenu et va comparaître devant le juge le mercredi 20 mai.

Auteur : Henri-Paul Raymond