Le retour en classe est plus favorable pour les enfants 

Le chef du département de pédiatrie du CISSS de la Montérégie-Est Jocelyn Lavigne estime qu’il y a plus d’avantages que d’inconvénients au retour en classe. 

Les enfants ont besoin d’une routine pour le bien de leur développement et il rappelle qu’il y a des risques de santé mentale et d’apprentissage à l’isolement prolongé. 

Dr Lavigne rappelle que les enfants sont moins incommodés par la Covid-19 que les adultes. 

D’autre part, le pédiatre pense que le retour en classe va entraîner des mesures d’hygiène supplémentaires. 

Les enseignants vont peut-être devoir porter des masques, le nombre d’élèves par classe va être réduit, tout comme dans les autobus, etc. 

Le Dr Lavigne rappelle toutefois que le risque 0 n’existe pas et que le retour en classe est un choix incontournable dans le processus de déconfinement. 

Plus de 50 % des élèves du primaire au Québec se trouvent dans la grande région de Montréal (CMM). 

Auteur: François Bertrand-Potvin