Le Parc Safari pense éviter la faillite

Le président et propriétaire du Parc Safari Jean-Pierre Ranger pense éviter la faillite en cette saison qui s’annonce incertaine due à la pandémie de la Covid-19.

Le parc a déposé une demande d’aide financière auprès du gouvernement fédéral, et plus particulièrement, à la Banque de développement.

M. Ranger pense que cette aide va permettre de maintenir les opérations minimales du parc si la saison ne peut avoir lieue.

Jean-Pierre Ranger pense également que l’industrie touristique est trop importante pour que les gouvernements la laissent tomber.

La date d’ouverture prévue est le 15 mai prochain.

Le propriétaire pense que le Safari Aventure pourrait débuter à cette date même si le gouvernement prolonge les fermetures puisqu’il se fait en auto.

Auteur: François Bertrand-Potvin