Le maire de Saint-Lambert veut ramener l’harmonie au conseil

Le rapport d’enquête sur le coulage d’information confidentielle à la ville de Saint-Lambert confirmerait qu’il y a des actions troublantes dans cette affaire, affirme le maire Pierre Brodeur.

C’est ce qu’a mentionné le procureur de la Ville avant de transmettre ces données troublantes au ministère des Affaires municipales et à la ministre Andrée Laforest.

Le maire pour sa part n’a pas vu le rapport.

On sait que la Commission municipale a aussi mené une enquête sur une décision du maire Brodeur qui a mandaté une firme indépendante pour fouiller les courriels des élus en juillet.

Ce qui serait interdit.

(Mais) M. Brodeur dit que de transmettre des éléments confidentiels à un média c’est interdit par le code déontologique et les responsables pourraient encourir une suspension allant jusqu’à 90 jours.

Le maire Brodeur affirme que le rapport indique que les fonctionnaires sont blancs comme neige, donc, soutient-il, ça ne peut venir que d’un ou des élu(s).

Il dit vouloir oeuvrer dans la transparence et souhaite que tous les élus s’unissent pour travailler en harmonie pour le bien de la Ville.

Auteur : Henri-Paul Raymond