Le déneigeur responsable d’enterrer une toile à Saint-Lambert pourrait payer une facture

Le déneigeur responsable de la neige soufflée sur une œuvre d’art extérieure à Saint-Lambert pourrait se voir contraint de payer les coûts de réparation de celle-ci.

C’est en tout cas ce qu’a appris l’artiste Chloé Beaulac après avoir manifesté sa désolation de voir son œuvre servir de réceptacle de neige sale.

La reproduction est affichée en permanence sur le mur extérieur de la pharmacie Proxim sur la rue Green.

Elle fait partie du musée à ciel ouvert, un concept artistique installé à Saint-Lambert au coût total de 300 000$ pour l’ensemble du projet.

La Ville de Saint-Lambert aurait dit à Mme Beaulac qu’elle ignorait la situation et procéderait à remédier à la situation pour éviter que le scénario se répète.

L’entrepreneur en déneigement a été identifié et devrait recevoir un avis.

Saint-Lambert n’a toutefois jamais retourné les appels logés par le FM 103,3 sur ce sujet.

Journaliste: Henri-Paul Raymond

Photo: FM 103,3 – œuvre enneigée

Photo: courtoisie – œuvre originale