Le conseiller Tabarah souhaite un meilleur contrôle de la gentrification à Longueuil  

Le conseiller municipal du district Parc-Michel-Chartrand à Longueuil, Jonathan Tabarah, veut amener les élus et fonctionnaires à se pencher sur les conséquences de la gentrification dans la ville. 

Il ne s’objecte aucunement à la densification du territoire municipal et une hausse des habitations, mais il veut que ce soit fait en respect avec les quartiers existants et sans étalement urbain. 

Les quartiers de la ville reflètent une histoire qui leur sont propres, alors le conseiller Tabarah interpelle l’administration afin d’obtenir des engagements fermes de sa part. 

Il veut mettre en place une dynamique en amont pour trouver une ligne directrice claire dans la philosophie de développement. 

Jonathan Tabarah parle donc d’une possibilité de mieux encadrer le développement ou la transformation des quartiers de la ville. 

Il est conscient que le domaine de l’habitation est rentable pour une ville. 

Selon lui, il en plus qu’un développement domiciliaire, il en est d’une qualité de vie des résidents des divers secteurs municipaux. 

Auteur : Henri-Paul Raymond