Le Conseil de discipline de l’OIQ blanchit Guy Benedetti

La décision est finalement rendue par le Conseil de discipline de l’Ordre des ingénieurs du Québec (OIQ) dans le dossier de l’ex-directeur général de la ville de Longueuil.

Il est blanchi.

C’est une autre victoire pour l’ingénieur et actuellement directeur général de la ville de Rosemère, selon ce que rapporte TVA Nouvelles.

M. Benedetti avait d’abord été acquitté de façon unanime par la Cour supérieure des deux chefs d’accusation déposés contre lui et auxquels il faisait face depuis le début 2019.

Le jugement a été rendu le 7 avril 2020.

Le Conseil de l’OIQ portait des accusations dans une affaire de collusion à Longueuil, à l’époque où M. Benedetti était DG de la ville, soit entre 2005 et 2012.

Il aurait manqué d’intégrité en acceptant de dévier d’un processus d’appels d’offres dans lequel l’ancien haut-fonctionnaire Christian Fallu aurait été impliqué de 2002 à 2009.

Ce dernier a reconnu devant le même conseil de l’OIQ en 2018 y avoir participé et aurait fait mention du nom de Guy Benedetti, ce qu’a toujours nié celui-ci.

Auteur : Henri-Paul Raymond