Le Club de pickleball de Longueuil veut des terrains

Un citoyen amateur de pickleball, Carl Boutin, estime que la ville de Longueuil devrait faire construire 50 terrains pour répondre à la popularité grandissante de ce loisir.

Le club de Longueuil existe depuis quatre ans et compte 200 adeptes.

Monsieur Boutin s’est adressé à ses élus le mois dernier.

Le pickleball est un jeu populaire, notamment auprès des aînés, il ressemble à la fois au tennis par ses mouvements avec des règles comme celles du badminton et ressemble aussi à du tennis de table.

Le problème dit M. Boutin, il n’y a que six terrains pour accueillir les 200 joueurs, ce qui nécessite une difficile gestion d’horaire et il est impossible de jouer quand il pleut car les terrains deviennent trop glissants.

Carl Boutin veut que la Ville améliore les infrastructures destinées au pickleball.

La conseillère Monique Bastien dit que la Ville est consciente du problème depuis deux ans, mais la Commission des finances avait refusé de réserver des sommes au budget, alors elle veut trouver des solutions.

Auteur: Henri-Paul Raymond