L’opposition à Longueuil est toujours en parti privée d’un service informatique

L’opposition à Longueuil est toujours en parti privée d’un service informatique

Le chef de l’opposition à Longueuil s’impatiente devant une situation qu’il juge inconcevable pour des centaines de citoyens qui font appel aux services des élus du parti. 

Depuis plus d’une semaine, l’agente d’administration du cabinet de l’opposition n’a plus accès au système de requêtes ARI pour traiter les demandes citoyennes. 

Selon le chef Xavier Léger, le service a été coupé sans préavis et sans explication, curieusement, après le départ soudain de cinq élus du parti, pour siéger indépendants. 

Il ajoute avoir envoyé une lettre au ministère des Affaires municipales et de l’Habitation pour l’informer de la situation et pour lui demander d’agir en conséquence. 

Léger dit s’être fait mentionner la semaine dernière que tous les élus et l’agente d’administration ont accès aux requêtes effectuées en son nom.

(Mais) conclu-t-il, ce n’est toujours pas le cas puisque l’accès complet au système n’est pas entièrement rétabli. 

Selon lui, c’est le suivi de plus d’une centaine de requêtes citoyennes qui est paralysé. 

Auteur : Henri-Paul Raymond