Règlement sur le traitement des élus municipaux à Saint-Lambert en attente

Le bruit et l’équité fiscale au coeur du bilan 2019 à Saint-Lambert

Le maire de Saint-Lambert, Pierre Brodeur, demeure optimiste dans le dossier du bruit en provenance du parc Jean-Drapeau.

Il est confiant d’en venir prochainement à une situation acceptable à long terme pour assurer un contrôle raisonnable du bruit des spectacles. 

Le conseiller du district 3, Bernard Rodrigue, juge que la situation n’a pas assez évolué pour l’inscrire au registre des accomplissements.

Les villes de Saint-Lambert et de Montréal veulent laisser le temps au comité conjoint de poursuivre les travaux.

Reste tout de même qu’en 2019, les nouveaux appareils de contrôle du son n’ont pas empêché le fait qu’il y a autant de bruit.

Toujours selon M. Rodrigue, la question d’équité fiscale a pris du recul à Saint-Lambert.

Les villes de Longueuil et Saint-Lambert devaient toucher une compensation financière totale de 800 000$ en raison du grand différentiel entre le secteur résidentiel et commercial.

Ceci affecte plus ces deux villes que les autres de l’agglomération.

Ce balancement financier n’a pas été réalisé et une procédure spéciale a été adoptée pour suspendre cette assertion. 

Auteur : Patrick Berger