Le Bloc veut que les Libéraux remboursent la subvention salariale d’urgence

Les Bloquistes exhortent le parti libéral du Canada à rembourser les sommes reçues avec la subvention salariale d’urgence pour financer le salaire des employés du parti.  

Le chef du Bloc et député de Beloeil-Chambly, Yves-François Blanchet, estime que cette demande initiale était inacceptable aux yeux des contribuables. 

Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, ne pense dailleurs pas renouveler les prochains versements pour le parti libéral.

M. Blanchet demande toutefois aux Libéraux de rembourser chaque sou, soit plus de 850000$.

Le député de Longueuil-Saint-Hubert, Denis Trudel, ajoute que les chefs des autres partis devraient en profiter pour annoncer ou confirmer leur intention de rembourser ces sommes. 

Le NPD aurait récolté 265000$ depuis le début de la subvention et le parti conservateur plus de 700000$. 

Le Bloc québécois est le seul parti fédéral à s’être abstenu du programme des Libéraux pour financer le salaire de ses employés partisans.

Auteur: François Bertrand-Potvin