Le Bloc québécois veut améliorer le sort des 65 ans et plus

La plateforme électorale du Bloc québécois est complétée et inclus désormais des engagements pour les aînés.

Les grandes lignes ont été dévoilées par le chef Yves-François Blanchet et le candidat dans Montarville, Stéphane Bergeron.

Le but des éléments qui constituent cette partie de la plateforme est de permettre aux 65 ans et plus de profiter de leur retraite.

Si certaines mesures ont déjà été annoncée, comme une hausse annuelle de 1 300 $ de la pension de la Sécurité de vieillesse et de 50 $ par mois du Supplément de revenu garanti (SRG), le Bloc propose de verser durant trois mois les prestations complètes d’un défunt au conjoint.

Certaines mesures fiscales figurent dans le projet du BQ, à savoir des caisses de retraite des créanciers prioritaires en cas de faillite d’une entreprise, hausser de 6% annuellement les transferts en santé en tenant compte du vieillissement de la population et baisser les prix des médicaments sans comparer avec les États-Unis.

Des crédits d’impôts seraient proposés pour l’aménagement de logements intergénérationnels et pour soins à domicile.

Auteur : Henri-Paul Raymond