L’avion de Hind Barch est retrouvé

La jeune étudiante de l’Académie de vol Cargair de l’arrondissement Saint-Hubert à Longueuil et de Mirabel, Hind Barch, a été retrouvé à la suite d’un accident de Cessna 172.

Mercredi soir, la pilote de 22 ans, à bord de son petit appareil, voulait faire un vol de nuit et a décollé de Mirabel pour aller survoler l’Estrie.

Elle aurait voulu faire un exercice de posé décollé de nuit, en compagnie d’une autre pilote à bord de son avion elle aussi.

Pour une raison inconnue, son appareil s’est écrasé alors que l’autre avion est revenu à Mirabel à l’aide de ses appareils de navigation.

L’autre pilote et amie de Mme Barch, avait perdu contact avec sa collègue.

Toutes deux avaient leur brevet de pilote.

Des recherches menées par les Forces armées ont permis de trouver le petit Cessna samedi dans le secteur de Racine en Estrie.

Le Bureau de la Sécurité des Transports du Canada (BST) et la Sûreté du Québec mènent une enquête.

Par voie de communiqué, l’organisation de Cargair se disait sous le choc de cette disparition et avait suspendu ses activités à Mirabel.

Le roi Mohammed VI du Maroc, pays d’origine de Hind Barch, aurait présenté ses condoléances à la famille et pris en charge personnellement les frais funéraires et d’inhumation de la jeune pilote.

 

Par voie de communiqué, l’organisation de Cargair se disait sous le choc de cette disparition et avait suspendu ses activités à Mirabel.

Selon des membres de sa famille, le roi Mohammed VI du Maroc, pays d’origine de Hind Barch, aurait pris en charge personnellement les frais funéraires et d’inhumation de la jeune pilote.

Auteur : Henri-Paul Raymond