L’arrivée d’une caquiste dans Marie-Victorin n’ébranle pas les candidats

La députée péquiste de Marie-Victorin ne se fait aucun souci de la venue d’une adversaire pour la Coalition Avenir Québec dans la course électorale.

Catherine Fournier soutient que le bilan de son premier mandat à l’Assemblée nationale reflète bien son travail fait pour les électeurs du comté.

Celle qui est déjà en précampagne dit rencontrer les citoyens directement dans sa circonscription et l’arrivée de Martyne Prévost n’affectera en rien la suite de ses démarches.

Le point positif avec la nouvelle venue de Saint-Basile-le-Grand, est que Mme Fournier peut mettre un visage sur une adversaire politique.

 

Du côté de Québec Solidaire, le candidat Carl Lévesque estime qu’un parti comme la CAQ apparaît soudainement quelques semaines avant le début d’une élection, ce qui n’est pas le cas pour QS.

 

Lévesque en est à sa quatrième campagne et il sent l’intérêt pour son parti monter invariablement.

Le Parti Vert est représenté par une jeune écologiste de 22 ans, Laeticia Poiré-Hill.

Auteur : HP Raymond et R G-Chouinard