L’architecte du métro de Longueuil n’est plus

L’architecte qui a conçu le métro de Longueuil et celui de l’île Sainte-Hélène est décédé jeudi à l’âge de 83 ans d’un cancer.

Selon La Presse, Jean Dumontier laisse aux générations futures tout un héritage pour  simplifier et améliorer la qualité de vie des usagers du transport en commun.

Le quotidien a discuté avec son fils Paul-Éric, qui dépeint son père comme un homme qui avait de grands projets avec les stations de métro, afin de faire des transports in style de vie convivial avec la volonté de réaliser des oeuvres d’art dans les stations.

Sur son mur Facebook, Paul-Éric écrit: Jean a vécu à 100 à l’heure toute sa vie, intensément chaque seconde. Il est de cette génération qui a bâti le Québec moderne. « Le métro de mon papa » comme mon frère, Jean-Marcel, et moi disions. Il aura veillé à conserver son architecture jusqu’à la fin. Jean nous laisse un héritage immense. Il nous a appris à regarder, à écouter et à tendre la main.

Les stations île Sainte-Hélène  et Longueuil ont été rebaptisées Jean-Drapeau en 2000 et Longueuil – Université-de-Sherbrooke en 2002.

Le père Dumontier a été dans l’envir0nnement des gestionnaires du métro de Montréal presque jusqu’à la fin de sa vie.

Il serait même revenu pour aider les gestionnaires à équiper les vieilles stations d’ascenseurs qui respecteraient l’architecture des vielles installations.

Auteur: Henri-Paul Raymond